APPEL A TEMOIGNAGES. Covoiturage, jerricans... Quelles sont vos astuces face au risque de pénurie de carburants ?

Lundi, au moins 1 600 des 12 000 stations-essence de France étaient déjà en rupture partielle ou totale de carburant. Une situation qui pourrait perdurer, en dépit des promesses du gouvernement. 

Une file d\'attente devant une station-service d\'Yffiniac (Côte-d\'Armor), le 23 mai 2016. 
Une file d'attente devant une station-service d'Yffiniac (Côte-d'Armor), le 23 mai 2016.  (MAXPPP)

Covoiturage, transports en commun, déplacements annulés, jerricans de secours dans le garage... Les Français qui utilisent quotidiennement leur véhicule vont devoir trouver des solutions en attendant de pouvoir faire le plein. Car les difficultés d'approvisionnement en carburant persistent, lundi 23 mai, dans certaines stations services de l'Hexagone, poussant des milliers d'automobilistes à la débrouille, en particulier dans le nord-ouest de la France, ou de nombreuses stations services sont à sec.

>> CARTE. Pénurie de carburants : votre station-essence est-elle à sec ?

Alors que le gouvernement promet, par la voix du Premier ministre Manuel Valls, d'"évacuer un certain nombre de sites" occupés par les grévistes, la CGT et FO appellent aux blocages dans les dépôts de carburant et les raffineries, pour la neuvième journée consécutive, bien décidé à obtenir le retrait de la loi Travail. Au milieu de ce bras de fer, comment s'adaptent les automobilistes ?