Cet article date de plus de quatre ans.

Notre-Dame-des-Landes : le "oui" au transfert de l'aéroport l'emporte avec 55,17% des voix

Selon les résultats définitifs, le "oui" au projet de transfert de l'aéroport sur Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) l'emporte contre le "non" avec 55,17% des voix.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Près d'un million d'habitants de Loire-Atlantique sont appelés à se prononcer ce dimanche sur l'avenir du projet controversé d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes © MaxPPP)

La consultation sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique a mobilisé 967.457 personnes sur 212 communes, soit un taux de participation définitif à 51,08%. C'est finalement le "oui" au transfert qui l'emporte avec 268.981 des voix soit 55,17%. Le "non" a recueilli 218.537 des voix, soit 44,83%. 

L'avis demeure consultatif mais le président de la République et le Premier ministre se sont engagés à suivre son résultat. Le Premier ministre, Manuel Valls,  a salué dimanche soir, dans un communiqué, la victoire du 'oui' et demandé à ce que "les occupants illégaux du terrain destiné au projet partent à l'automne", soit au moment du début des travaux.

 Les partisans du projet appellent les opposants à "reconnaître ce résultat".

Le président socialiste du département Philippe Grosvalet, favorable au nouvel aéroport a demandé ce dimanche soir "aux organisations démocratiques qui ont contesté le projet" de prendre leur responsabilité et "d'écouter et respecter le choix des habitants de Loire-Atlantique". De leurs côtés, les zadistes ont déclaré au micro de France Bleu Loire Océan qu'ils n'allaient pas cesser "d'habiter, cultiver et protéger ce bocage".

"Ne pas encourager, ne pas soutenir toutes celles et ceux qui ne manqueront pas de s’opposer ce projet" - Philippe Grosvalet, président du département
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour le président Les Républicains de la région Pays de la Loire, Bruno Retailleau, c'est une "victoire du bons sens".

73 % de "non" à Notre-Dame-des-Landes

La commune de Notre-Dame-des-Landes, qui pourrait accueillir le futur aéroport du même nom sur son territoire, a voté "non" à 73% à la consultation organisée ce dimanche sur l'avenir du projet.

A LIRE AUSSI  ►►►Notre-Dame-des-Landes : 100 voix d'écart à Nantes

 

 (©)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.