"Gilets jaunes" : Éric Drouet mis en garde à vue

Nouvelle arrestation du leader controversé des "gilets jaunes". Éric Drouet a été placé en garde à vue à Paris, mercredi 2 janvier. Il avait appelé à organiser une action pour "choquer l'opinion publique".

France 2

Il est un peu plus de 21 heures mercredi 2 janvier, près de la place de la Concorde à Paris. Éric Drouet, une des figures des "gilets jaunes", est interpellé par la police, dans une certaine confusion. La manifestation n'avait pas été déclarée. Le chauffeur routier est placé en garde à vue. Un peu plus tôt dans l'après-midi, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Éric Drouet appelait à un rassemblement sur les Champs-Élysées : "Ce soir, on veut choquer l'opinion publique".

À l’initiative du mouvement

Dans la soirée, plusieurs dizaines de manifestants, sans gilets jaunes, répondent à cet appel, mais les policiers sont présents en nombre. Les sympathisants d'Éric Drouet descendent alors l'avenue des Champs-Élysées, en direction de la place de La Madeleine. C'est là que le chauffeur routier est interpellé, ainsi que plusieurs manifestants pour vérification d'identité. Trois personnes seront également placées en garde à vue pour rébellion. Déjà interpellé il y a deux semaines pour port d'arme prohibé, un bâton, Éric Drouet est l'un des initiateurs des "gilets jaunes". Volontiers provocateur, il avait appelé à marcher sur l'Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Eric Drouet, un des leaders des \"gilets jaunes\", le 23 décembre 2018 à Paris.
Eric Drouet, un des leaders des "gilets jaunes", le 23 décembre 2018 à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)