Cet article date de plus de trois ans.

"Gilets jaunes" : des blocages subsistent ce dimanche soir, avant de nouvelles manifestations lundi

Certains manifestants restent mobilisés au deuxième jour de la contestation.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des "gilets jaunes" bloquent des automobilistes sur une route au sud de Lille le 17 novembre 2018. (FRANÇOIS CORTADE / RADIOFRANCE)

Les "gilets jaunes" continuent de se mobiliser dimanche 18 novembre dans la soirée un peu partout en France, et prévoient d'autres manifestations lundi, selon les informations de franceinfo et du réseau France Bleu

En Seine-et-Marne, à 20h, les manifestants poursuivaient leur opération "péage gratuit" sur l'autoroute A4, à la barrière de péage de Coutevroult, d'après la journaliste de franceinfo sur place.

En Loire-Atlantique, à 20h, seul un blocage subsistait au rond-point de la porte d'Armor à Nantes. Il n'y a eu ni blessé, ni dégradation, ni interpellation ce dimanche dans le département, rapporte France Bleu Loire Océan.

Dans le Var, la préfecture indique qu'il y avait un point de blocage, à l'entrée de l'autoroute A8 à Puget-sur-Argens, et six manifestations, à 19h30.

Dans la Loire, trois ronds-points étaient encore bloqués à 19 heures, à Roanne.


En Moselle, l'autoroute A4 à l'ouest de Metz a rouvert en début de soirée après que les manifestants ont quitté les voies mais, à cause des dégâts, la circulation ne se fait que sur une voie dans chaque sens de circulation, rapporte France Bleu Lorraine Nord.

De nouveaux blocages lundi

En Haute-Loire, les cinq derniers blocages sont peu à peu levés mais quatre autres sont prévus lundi matin, à Blavozy, Saint-Just-Malmont, Cohade et Saint-Pierre-Eynac, d'après les informations de France Bleu Saint-Étienne Loire.

Dans la Somme, quatre blocages sont prévus lundi matin à 7h : à Glisy, au rond-point pour accéder au Géant, à Boves au rond-point en direction de Roye, au niveau de la sortie A16 Amiens Nord et à la ZAC Bornes du Temps, précise France Bleu Picardie.

Dans la Creuse, les manifestants annoncent le renouvellement de certains blocages à partir de 8h. Les agriculteurs annoncent aussi vouloir bloquer plusieurs points de circulation du département à partir de 14h, indique France Bleu Creuse.

En Dordogne, des chauffeurs routiers comptent rejoindre le mouvement des "gilets jaunes" lundi, rapporte France Bleu Périgord, qui recense huit potentiels points de blocage, notamment à Périgueux, Bergerac ou Sarlat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mobilisation du 17 novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.