Cet article date de plus de deux ans.

Carburants : les mesures du gouvernement calmeront-elles la colère ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Carburants : les mesures du gouvernement calmeront-elles la colère ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement ne va pas revenir sur les taxes sur le carburant, mais s'engage à aider les consommateurs. 500 millions d'euros sont débloqués pour renforcer les dispositifs existants.

Le Premier ministre a répondu aux "gilets jaunes" et a commencé par une mise au point mercredi 14 novembre, au micro de d'RTL. Il n'est pas question de revenir sur les hausses des taxes prévues. Mais pour aider les Français, plusieurs mesures seront mises en place grâce à une enveloppe de 500 millions d'euros en 2019. Pour les 20% des Français les plus modestes, la prime à la conversion sera doublée. Pour ceux qui roulent beaucoup, le dispositif d'indemnités kilométriques, qui permet de bénéficier d'un abattement fiscal, sera renforcé pour les petites cylindrées jusqu'à 4CV. Par ailleurs, les aides versées par les régions pour l'achat de carburant, comme dans les Hauts-de-France, ou pour favoriser le covoiturage, seront défiscalisées.

L'opposition remontée

Pour alléger la facture de chauffage de plus de Français, 5,8 millions de foyers, au lieu de 3,6 millions, bénéficieront d'un chèque énergie, dès 2019. Pour le Rassemblement national, comme pour toute l'opposition, ces mesures ne sont pas suffisantes. "Ce n'est pas à la hauteur du problème de pouvoir d'achat qui est pointé par les Français", estime Éric Coquerel, député la France insoumise. Yannick Jadot, regrette, lui, "un plan qui manque d'ambition".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mobilisation du 17 novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.