L'aéroport de Toulouse fait trop de bruit

Les nuisances sonores dépassent les normes tolérées, selon "20 Minutes".

Excédés par l\'attente, des passagers se sont énervés dans le hall de l\'aéroport de Toulouse, obligeant la police à intervenir
Excédés par l'attente, des passagers se sont énervés dans le hall de l'aéroport de Toulouse, obligeant la police à intervenir (PASCAL PAVANI / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'aéroport de Toulouse est trop bruyant. Les nuisances sonores y dépassent les normes tolérées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), selon 20 Minutes, dimanche 17 mai. Le journal relaie les résultats de deux mois de mesures réalisées par l'observatoire du bruit parisien (Bruitparif).

A Cornebarieu, dans le prolongement des pistes de l'aéroport, "les riverains de ce secteur sont exposés à des nuisances sonores très importantes générées par le trafic d'aéronefs, de jour comme de nuit. Sur la période de mesure, 80% des jours ont connu un dépassement", selon l'étude.

Des arguments pour les opposants à la privatisation

"A 7 kilomètres au sud de l'aéroport, les mesures sont également éloquentes, ajoute 20 Minutes. Ainsi, sur la période de mesure, 51% des jours ont connu un dépassement de la valeur de référence avec plus de 100 événements par jour de plus de 65 dB. 19% des nuits ont également connu un dépassement des normes."

Ces nuisances pourraient donner des arguments aux opposants au projet de privatisation à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, selon le journal. Ils redoutent que la zone aéroportuaire soit cédée à un consortium chinois, engendrant une augmentation du trafic aérien.