Cet article date de plus de cinq ans.

Air France : l'augmentation de 65% du PDG fait polémique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Air France : l'augmentation de 65% du PDG fait polémique
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le patron du groupe Alexandre de Juniac a vu sa rémunération augmenter de 65% sur l'année 2015. Une hausse inacceptable pour les pilotes alors qu'on leur demande de faire des efforts.

Une rémunération qui s'envole pour un PDG sur le départ. Alexandre de Juniac touchera cette année 65% de plus que l'an dernier, quelques mois avant de quitter la direction d'Air France. Dans le détail : une part fixe pour l'année de 600 000 euros, et une part variable multipliée par dix de 462 000 euros. Au total, c'est 1,062 million d'euros pour 2015. Une grosse augmentation au moment où la direction demande de faire des efforts à ses pilotes : augmentation du temps de travail, baisse de la rémunération par heure de vol.

Les salariés choqués

Pour le principal syndicat de pilotes, l'augmentation du PDG est pour le moins contradictoire. "Ce serait bien que les salariés, au lieu d'être pressés et qu'on leur demande de faire des efforts toujours, voient eux aussi le fruit de leurs efforts", explique Véronique Damon, secrétaire générale SNPL - Air France. Les pilotes viennent d'ailleurs de rejeter les dernières mesures de productivité demandées par la compagnie. De son côté, la direction d'Air France justifie l'augmentation du PDG, conséquence selon elle de bons résultats financiers avec notamment des bénéfices, les premiers enregistrés par la compagnie depuis six ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Air France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.