Vœux d'Emmanuel Macron : qu'en ont pensé les "gilets jaunes" ?

Certains "gilets jaunes" ont décidé de passer le réveillon de la Saint-Sylvestre ensemble sur les ronds-points. C'était le cas à Lyon (Rhône) ou à Vallet (Loire-Atlantique).

France 3

Après des semaines de conflit, eux aussi ont voulu terminer l'année en faisant la fête. Sur un rond-point, près de Lyon (Rhône) lundi 31 décembre, les "gilets jaunes" étaient manifestement restés sourds aux paroles d'Emmanuel Macron. "Ça fait un an qu'on l'écoute, c'est bon. On l'a assez entendu", lance un "gilet jaune" au micro de France 3.

Des "gilets jaunes" pas convaincus

Sur les campements de Vallet (Loire-Atlantique), avant de déguster les huîtres, on a écouté avec attention le discours du président de la République. Mais ici non plus, aucun "gilet jaune" ne semble avoir été convaincu. "On n’attend rien de cette personne. Il ne nous a rien dit de plus que mi-décembre", regrette un manifestant. Un peu partout en France, des "gilets jaunes" ont réveillonné de la même manière, tout en exprimant leur déception. Ils donnent maintenant rendez-vous à Emmanuel Macron en 2019 pour une année sociale qu'ils annoncent agitée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, adresse ses vœux aux Français depuis l\'Elysée, le 31 décembre 2018.
Le président de la République, Emmanuel Macron, adresse ses vœux aux Français depuis l'Elysée, le 31 décembre 2018. (MICHEL EULER / AFP)