Violences policières : l'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo

L'IGPN a ouvert une enquête après la diffusion d'une vidéo dans laquelle un manifestant est matraqué par un policier, lors d'un rassemblement de "gilets jaunes" à Nancy (Meurthe-et-Moselle)samedi 14 septembre.

FRANCE 3

L'image est violente. Samedi 14 septembre, lors d'un rassemblement de "gilets jaunes" à Nancy (Meurthe-et-Moselle), un policier assène un coup violent à un manifestant. "Il m'a mis ce coup de matraque directement au visage, du coup j'ai reculé et il m'a repoussé dans le hall d'entrée", décrit Ludovic, l'homme touché.

Le militant porte plainte

Un policier en civil finira par séparer les deux hommes. "Il m'a dit 'j'ai très bien vu, je ne comprends pas son acte, en plus c'est un gradé des CRS, je trouve ça inadmissible'", poursuit le militant. Participant au mouvement des "gilets jaunes" depuis le début, Ludovic a décidé de porter plainte mardi 17 septembre. Mais la veille, le procureur de Nancy, François Pérain, avait pris les devants en saisissant la police des polices, l'IGPN. La vidéo mise en ligne ne montre pas ce qu'il s'est passé avant le coup. Samedi, la manifestation avait été émaillée d'incidents et plusieurs participants avaient été blessés.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants lors d\'un rassemblement de \"gilets jaunes\" à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 14 septembre 2019. 
Des manifestants lors d'un rassemblement de "gilets jaunes" à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 14 septembre 2019.  (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)