Violences à Paris : quels regards portent l'Italie, l'Allemagne ou le Royaume-Uni ?

Après les violents affrontements, samedi 1er décembre, comment est ressentie cette crise en dehors de nos frontières ? Place aux correspondants en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni.

Voir la vidéo
France 2

Les images de l'Arc de triomphe à Paris samedi 1er décembre, encerclé par les "gilets jaunes", ont fait la une de nombreux médias étrangers. En Allemagne, "c'est une réelle inquiétude face à ces scènes de violence, qui passent en boucle sur les chaines d'informations", rapporte le journaliste Laurent Desbonnets. "Une escalade dangereuse disent les journaux, une violence qui, selon eux, échappe à tout contrôle", ajoute-t-il. Le mouvement des "gilets jaunes" est observé de très près, "parce que plusieurs partis allemands tentent en ce moment d'importer les 'gilets jaunes', les partis d'extrême droite et d'extrême gauche. Un rassemblement très symbolique a eu lieu hier [samedi 1er décembre], à Berlin", explique le journaliste.

Stupeur et intérêt

Quel regard porte l'Italie de Matteo Salvini sur cette colère française ? "Matteo Salvini n'a rien dit. Pas un tweet ni une réaction sur Facebook, il attend et il observe. Les Italiens sont mélangés entre stupeur et intérêt. Stupeur sur les actions de violences et intérêt parce que ce mouvement des 'gilets jaunes' rappellerait la naissance du Mouvement 5 étoiles", précise le correspondant à Rome, Alban Mikoczy.

Les forces de l\'ordre ont du faire face à de nombreux débordements jusque dans la soirée lors de la manifestation des \"gilets jaunes\", le samedi 1er décembre 2018 à Paris.
Les forces de l'ordre ont du faire face à de nombreux débordements jusque dans la soirée lors de la manifestation des "gilets jaunes", le samedi 1er décembre 2018 à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)