Dimanche en politique, France 3

VIDEO. Violences à Paris : Marine Le Pen évoque évoque "une volonté politique de laisser dégénérer pour décrédibiliser"

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, était l'invitée de "Dimanche en politique" dimanche 2 décembre.

Voir la vidéo

Dimanche 2 décembre, Francis Letellier recevait la présidente du Rassemblement national et députée du Pas-de-Calais, Marine Le Pen, sur le plateau de "Dimanche en politique".

Après les dégrations survenues samedi 1er décembre à Paris, Marine Le Pen indique qu'elles ont été perpétrées par des "groupuscules d'extrême gauche" tandis que le ministre de l'Intérieur parle de l'ultra-droite. "Le choix du président de la République, que ce soit samedi dernier ou hier, de communiquer exclusivement sur les casseurs, c'est aussi un choix de ne pas répondre aux revendications légitimes des 'gilets jaunes'", affirme la présidente du Rassemblement national.

Marine Le Pen pointe "l'incompétence" du gouvernement

Devant les images des dégâts à Paris, Marine Le Pen défend les "gilets jaunes" venus protéger la flamme du soldat inconnu face aux casseurs.

Enfin, la députée du Pas-de-Calais salue le travail des forces de l'ordre et affirme que la France est le meilleur pays "du monde" en termes de "maintien de l'ordre". Face aux heurts du samedi 1er décembre à Paris, Marine Le Pen évoque "une volonté politique de laisser dégénérer pour décrédibiliser" ou une "incompétence" du ministère de l'Intérieur.

Marine Le Pen à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 27 novembre 2018.
Marine Le Pen à l'Assemblée nationale, à Paris, le 27 novembre 2018. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)