VIDEO. Mesures sur le pouvoir d'achat : Valérie Rabault pointe "l'irresponsabilité" du gouvernement et un "flou inacceptable"

La députée socialiste s'est dite "assez inquiète" des mesures annoncées par le gouvernement en réponse au mouvement des "gilets jaunes", en parlant d'une situation de "cafouillage ubuesque".

FRANCEINFO

Valérie Rabault, députée du Tarn-et-Garonne, présidente du groupe socialiste et apparenté à l’Assemblée nationale, a dénoncé mercredi 19 décembre sur franceinfo "l'irresponsabilité" du gouvernement et un "flou inacceptable" autour des mesures mises en place pour améliorer le pouvoir d'achat des Français après la crise des "gilets jaunes".

La journée de mardi a vu le gouvernement revenir en arrière sous la pression des députés de la majorité, alors qu'il était prévu d'annuler les premières mesures annoncées au début du mouvement des "gilets jaunes", notamment l'augmentation du chèque énergie. Un couac gouvernemental que l'opposition n'a pas manqué de relever. "La seule chose qui est cadrée dans les mesures d'urgence qui sont annoncées, c'est le fait que les retraités ne paieront pas la hausse de la CSG en dessous de 2 000 euros. C'est la seule mesure cadrée. (…) Tout le reste, je dis bien tout le reste, relève d'une irresponsabilité, d'un flou qui est inacceptable", a-t-elle pointé.

Comment voulez-vous que les Français fassent confiance au gouvernement quand on a une info à un instant et deux minutes après, on a son contraire ?

Valérie Rabault

à franceinfo

"Le gouvernement jongle avec des milliards d'euros qui sont l'argent des Français (...) On est assez inquiets", a t-elle confié, en parlant d'une situation de "cafouillage ubuesque". En reculant, le gouvernement a-t-il eu peur de rallumer l'incendie des "gilets jaunes" ? "Ce qui est sûr, c'est qu'il ne l'a pas éteint", a répondu Valérie Rabault. "La fiscalité, c'est un exercice très compliqué. Quand ils sont arrivés en 2017, ils ont donné des leçons à tout le monde sur l'insincérité, je ne sais quoi et aujourd'hui ils se prennent les pieds dans le tapis. La fiscalité, c'est un exercice d'orfèvrerie extrêmement précis", a-t-elle expliqué.

Quand vous faites des annonces qui ne sont pas cadrées, vous avez toujours des boomerangs qui vous reviennent.

Valérie Rabault

à franceinfo

L'Insee table sur une hausse du pouvoir d'achat de 1,4% en cette fin d'année et de 2% au premier semestre 2019. Une hausse qui ne bénéficiera pas à tout le monde, selon la députée : "Certains vont subir en 2019 une sacrée baisse de pouvoir d'achat". Notamment pour cinq millions de retraités qui vivent en zone rurale, qui vont avoir "l'équivalent d'un demi-mois de retraite en moins sur l'année 2019", selon Valérie Rabault.

La députée socialiste du Tarn-et-Garonne Valérie Rabault était l\'invitée de franceinfo mercredi 19 décembre 2018.
La députée socialiste du Tarn-et-Garonne Valérie Rabault était l'invitée de franceinfo mercredi 19 décembre 2018. (FRANCEINFO)