VIDÉO. J-L. Mélenchon et les policiers "barbares" : "C. Castaner a pris une position, je trouve qu'elle n'est pas assez forte", estime Renaud Muselier

Renaud Muselier, le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, réagit sur franceinfo aux propos tenus par Jean-Luc Mélenchon.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Jean-Luc Mélenchon, le chef de file de La France insoumise, a qualifié les policiers de "barbares"  en référence aux violences policières de ces derniers mois. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé jeudi 26 septembre qu'il allait signaler ces propos à la justice en vue d'éventuelles poursuites. Christophe Castaner "a pris une position, je trouve qu'elle n'est pas assez forte par rapport à la démarche de monsieur Mélenchon", a réagi sur franceinfo Renaud Muselier, le président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Je ne sais pas quelle est sa marge de manœuvre en tant que ministre de l'Intérieur. Mais il y a la nécessité de soutenir beaucoup plus les forces de l'ordre.

Renaud Muselier

à franceinfo

Jean-Luc Mélenchon est "un intellectuel militant et, avec lui, les mots ont un sens. Il fait de la politique avec une volonté de dérive politique. Sa famille politique s'appelle Les Insoumis et aujourd'hui il dérive vers la mise en place d'une démarche d'anarchie, de rejets permanents de toutes les autorités potentielles. Il mélange les choses", a affirmé Renaud Muselier. "La police a été acclamée au lendemain des attentats de 2015. Aujourd'hui, on se trouve dans une situation où la France aime encore largement ses policiers, mais on veut dégrader l'image de la police comme de toutes les autorités potentielles."

"Les policiers ne sont pas des barbares"

Jean-Luc Mélenchon "est un élu républicain qui prêche l'anarchie et pas l'insoumission", estime Renaud Muselier. "À partir du moment où il traite les policiers de barbares, poursuit-il. "Il va à l'encontre de toutes les règles républicaines qui sont les miennes et qui ne correspondent pas au respect des lois républicaines. Les policiers ne sont pas des barbares. Le mot a un sens et il n'est pas dit indifféremment."

Renaud Muselier, sur franceinfo, jeudi 26 septembre.
Renaud Muselier, sur franceinfo, jeudi 26 septembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)