VIDEOS. Belgique : une manifestation de "gilets jaunes" dégénère à Bruxelles, le journaliste Rémy Buisine brièvement arrêté

Deux voitures de police ont été brûlées dans la capitale belge, peu après que la police a fait usage de canons à eau pour disperser des manifestants qui lançaient des projectiles.

Une voiture de police est renversée lors d\'une manifestation des \"gilets jaunes\", le 30 novembre 2018, à Bruxelles (Belgique).
Une voiture de police est renversée lors d'une manifestation des "gilets jaunes", le 30 novembre 2018, à Bruxelles (Belgique). (YVES HERMAN / REUTERS)

Deux véhicules de police ont été incendiés lors de violentes échauffourées, vendredi 30 novembre, à la fin d'une manifestation d'environ 300 "gilets jaunes" à Bruxelles, le premier rassemblement de ce type organisé dans la capitale belge. Le journaliste français Rémy Buisine a été arrêté en plein direct, avant d'être relâché.

Les voitures de la police ont été brûlées en pleine rue, en début d'après-midi, peu après que la police a fait usage de canons à eau pour disperser des manifestants qui lançaient des projectiles. Selon une porte-parole de la police de Bruxelles, les manifestants ont notamment jeté "des boules de billard et des pavés". Une soixantaine de personnes ont été interpellées parce qu'elles transportaient des objets interdits, comme des cutters, des fumigènes ou des bombes lacrymogènes.

L'envoyé spécial du média français Brut Rémy Buisine a été arrêté par la police alors qu'il filmait en direct un cordon de police qui bloquait des manifestants. Le journaliste a filmé une partie de son interpellation, à laquelle il s'opposait (à partir de 1h15'58 sur la vidéo).

Le reporter français a publié un tweet pour annoncer qu'il avait été relâché "après 30 minutes les poignets liés".