Une baisse de 2% du chiffre d'affaires des commerçants depuis le début du mouvement des "gilets jaunes"

Le mouvement des "gilets jaunes" a des conséquences sur l'activité des commerçants. La journaliste Sophie Lanson, sur le plateau de France 2, dresse un tour d'horizon des répercussions économiques.

France 2

Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", on évoque des baisses de 20 à 30% des chiffres d'affaires des commerçants. "Il y a de la colère comme à Toulouse (Haute-Garonne) et des pancartes 'commerces en danger', des situations locales très difficiles, mais globalement on est loin des chiffres que l'on a entendus", explique la journaliste Sophie Lanson, sur le plateau de France 2. "En novembre et décembre, c'est -2% de chiffre d'affaires pour les commerçants. Étonnamment, les ventes de la grande distribution vont bien. Après cinq semaines en baisse au début du mouvement, et -1%, il y a une amélioration entre le 17 décembre et le 6 janvier avec +1,7% et c'est uniquement grâce à trois journées records, les 23, 24 et 31 décembre. Les Français ont fait des achats de dernière minute", ajoute la journaliste.

0,1% du PIB

Les zones particulièrement touchées sont les galeries marchandes des centres-villes, avec -5,1% de fréquentation en décembre 2018. C'est particulièrement le cas dans les villes moyennes, comme à Caen (Calvados), à Avignon (Vaucluse) ou encore à Rouen (Seine-Maritime). "Des villes plus facilement à l'arrêt avec deux ou trois ronds-points et artères stratégiques bloqués", explique Sophie Lanson. Le mouvement des "gilets jaunes" aurait coûté 0,1% du PIB au 4e trimestre 2018, soit 2,2 milliards d'euros perdus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un magasin parisien barricade ses vitrines, le 15 décembre 2018, avant une manifestation des \"gilets jaunes\".
Un magasin parisien barricade ses vitrines, le 15 décembre 2018, avant une manifestation des "gilets jaunes". (DENIS MEYER / AFP)