Matignon : Édouard Philippe est-il fragilisé ?

En direct de l'Élysée, le journaliste Jean-Baptiste Marteau fait le point sur les revirements du gouvernement mardi 18 décembre.

FRANCE 2

Le Premier ministre est-il fragilisé par le revirement de situation de mardi 18 décembre ? "C'est clairement une séquence difficile pour le Premier ministre", rapporte le journaliste Jean-Baptiste Marteau en duplex depuis l'Élysée. "L'objectif est de mettre en œuvre au plus vite les mesures qui ont été promises par Emmanuel Macron pour éteindre cette crise des 'gilets jaunes'. D'ailleurs ce matin [mercredi 19 décembre], le projet de loi présenté en Conseil des ministres détaille bien l'ensemble de ces promesses, par exemple la hausse automatique du smic de 1,5% à partir du 1er janvier", poursuit le journaliste.

Un couac dans la précipitation

Néanmoins, le gouvernement doit se presser. "Il faut aller extrêmement vite. Ce projet de loi sera voté dès demain [jeudi 20 décembre] à l'Assemblée et vendredi au Sénat. Une précipitation qui a donc donné lieu à ce nouveau couac gouvernemental hier soir", précise Jean-Baptiste Marteau. D'un côté, ce couac est une nouvelle polémique qui affaiblit le Premier ministre, mais d'un autre côté, "il a très vite fait marche arrière face aux protestations des députés. 'C'est un début, auparavant on aurait mis 48 heures à réagir' tente de se rassurer un ministre contacté ce matin", conclut le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 12 décembre 2018.
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, à Paris, le 12 décembre 2018. (BERTRAND GUAY / AFP)