Manifestations des "gilets jaunes" : les commerçants s'entraident

Les commerçants ont beaucoup souffert du mouvement des "gilets jaunes", en enregistrant une baisse de 20 à 60% de chiffre d'affaires en moins selon les secteurs d'activité. À Nantes (Loire-Atlantique), certains ont créé un réseau d'entraide.

France 2

Olivier Dardé, restaurateur à Nantes (Loire-Atlantique), est inquiet, à deux jours d'une nouvelle manifestation des "gilets jaunes". Cette fois, le président de l'association des commerçants du centre-ville de Nantes a pris les devants : il a donné son numéro de téléphone personnel à tous les commerçants pour répondre aux appels d'urgence. "C'est un appel confidentiel, qui permet aux gens de parler, d'exprimer leur détresse. Ils posent aussi des questions sur les aspects techniques de ce qu'ils peuvent faire", explique Olivier Dardé.

"Ça devient infernal"

Les rues de Nantes portent encore les stigmates des dernières manifestations. Nathalie Richard, responsable de magasin, a vu sa vitrine brisée. Elle essaye tant bien que mal de maintenir son activité. "Ça devient infernal. Tous les samedis ça se répète et on vient travailler la boule au ventre. Même les clients ne traînent pas dans les rues d'une façon sereine", s'indigne-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Avant la manifestation annoncée des \"gilets jaunes\", samedi 12 janvier, les banques et commerces du centre-ville de Bourges se protègent.
Avant la manifestation annoncée des "gilets jaunes", samedi 12 janvier, les banques et commerces du centre-ville de Bourges se protègent. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)