Manifestation des "gilets jaunes" à Paris : une enquête ouverte après la diffusion d'images montrant un homme frappé au sol par un policier

L'enquête a été confiée dimanche à l'Inspection générale de la police nationale.

Altercations entre des manifestants et des membres des forces de l\'ordre, lors du 62e samedi de mobilisation des \"gilets jaunes\", le 18 janvier 2020 à Paris.
Altercations entre des manifestants et des membres des forces de l'ordre, lors du 62e samedi de mobilisation des "gilets jaunes", le 18 janvier 2020 à Paris. (JEROME GILLES / NURPHOTO)

Le parquet a annoncé, dimanche 19 janvier, l'ouverture d'une enquête du chef de "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique", après la diffusion d'images montrant un manifestant frappé au sol par un CRS. Les faits sont survenus en marge de la mobilisation des "gilets jaunes", samedi à Paris. Sur les images, le manifestant semble blessé au visage. L'enquête a été confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Une "enquête administrative interne a été confiée au service d'évaluation et de contrôle" afin "de faire toute la lumière sur cette action", a déclaré la préfecture de police à l'AFP. A la suite de débordements liés à la mobilisation des "gilets jaunes" samedi, 60 personnes ont été interpellées, a par ailleurs précisé ce dimanche à franceinfo la préfecture de police de Paris.

Interrogé par franceinfo, Stanislas Gaudon, porte-parole du syndicat de police Alliance, a évoqué une séquence "sortie de son contexte", accusant le manifestant d'avoir "attaqué [ses] collègues dans le dos" et "jeté des bouteilles en verre". Il affirme que des policiers ont été blessés par ces jets de projectiles.