Malaise chez les policiers : les heures supplémentaires ont explosé

Le journaliste Hakim Abdelkhalek explique sur le plateau du 13 Heures le malaise des policiers, dont certains ont accumulé plusieurs années de service en heures supplémentaires non payées.

France 2

Le retour des manifestations des "gilets jaunes" tous les samedis à travers la France marquera aussi une intensification de la charge de travail pour les forces de l'ordre. Jeudi 19 septembre, on a appris ainsi que le nombre de leurs heures supplémentaires avait explosé. "Un chiffre qui résume l'ampleur du phénomène : 23 millions d'heures supplémentaires accumulées depuis des dizaines d'années, selon les syndicats policiers", indique en plateau le journaliste Hakim Abdelkhalek.

11 ans de service non payés

"Et c'est dans le service de protection des hautes personnalités que le problème est le plus aigu (...) Le Parisien cite le cas d'un fonctionnaire de police affecté à l'Élysée qui aurait accumulé 18 000 heures supplémentaires, soit l'équivalent de onze ans de service. Et lui, comme d'autres dans cette unité, aurait théoriquement le droit de prendre leur retraite anticipée à 47 ans", révèle le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier, à Paris, le 24 mai 2019. (Photo d\'illustration) 
Un policier, à Paris, le 24 mai 2019. (Photo d'illustration)  (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)