Lyon : l'inquiétude des commerçants

Près de 89 000 policiers et gendarmes vont être déployés dans toute la France samedi 8 décembre pour protéger la population. Malgré l'ampleur de ce dispositif, les commerçants s'inquiètent pour leur sécurité, notamment à Lyon (Rhône). 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ils rangent leurs terrasses, et parfois baissent leurs rideaux. Les commerçants du 8e arrondissement de Lyon (Rhône) ne craignent pas les "gilets jaunes", mais les lycéens qui manifestent vendredi 7 décembre. Ils sont environ 2 000 dans les rues de Lyon. "Les lycéens, c'est peut-être encore plus dangereux, parce qu'ils sont jeunes", s'inquiète un commerçant lyonnais. Le contexte est tendu, en pleine Fête des Lumières.

"On croise les doigts pour que tout se passe bien"

Près de 2 millions de personnes sont attendues dans la ville jusqu'à la fin du week-end. Depuis les attentats, tout le centre-ville est sécurisé à la manière d'une fan zone. Il n'y a pas eu de casse lors de la première soirée, mais les commerçants restent sur leurs gardes. "On sent qu'il y a une tension assez palpable. On croise les doigts pour que tout se passe bien", espère Antonio Franzese, un restaurateur.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Fête des lumières, à Lyon (Rhône), le 9 décembre 2017.
La Fête des lumières, à Lyon (Rhône), le 9 décembre 2017. (JACQUES PIERRE / HEMIS.FR / AFP)