Le gouvernement va rendre automatique le versement de la prime d'activité en 2020, promet Agnès Buzyn

C'est sur cette prime que repose le gain de 100 euros promis par Emmanuel Macron aux salariés touchant le smic.

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn arrive à une rencontre à l\'Elysée, à Paris, le 18 décembre 2018.
La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn arrive à une rencontre à l'Elysée, à Paris, le 18 décembre 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le gouvernement "fera en sorte que [le] versement [de la prime d'activité] soit automatique à partir de 2020", a affirmé vendredi 21 décembre la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Le gain de 100 euros promis par Emmanuel Macron en réponse au mouvement des "gilets jaunes" repose en grande partie sur une hausse de cette prime d'activité.

"A partir de 2020, nous ferons en sorte que ces versements soient automatiques sur la base des ressources déclarées de la famille", a expliqué Agnès Buzyn lors d'un déplacement à la Caisse d'allocations familiales (Caf) du 15e arrondissement de Paris.

Les CAF sollicitées

En attendant, "pour 2019, nous allons déjà essayer de toucher 100% des personnes qui pourront bénéficier" de la prime d'activité, espère même la ministre. Le réseau des CAF sera sollicité afin que "tous les bénéficiaires des allocations qu'elles versent puissent être rattrapés", et "il y aura des campagnes d'information via internet, les mairies, Pôle emploi".

La possibilité "de partir des bases ressources de déclaration d'impôts pour essayer de repérer des personnes à foyer modeste" est également à l'étude.

Le montant de la prime d'activité allouée aux salariés autour du smic doit augmenter de 90 euros et son bénéfice étendu à 5 millions de foyers, avec un premier versement prévu le 5 février.