La Réunion : les "gilets jaunes" font régner un calme précaire

Le couvre-feu reste en vigueur mercredi 21 novembre à La Réunion. Le calme est revenu ce soir à Saint-Denis.

France 3

Pour l'instant, cette deuxième nuit de couvre-feu se passe dans le calme, même si un hélicoptère continue à tourner dans le ciel de Saint-Denis (La Réunion), d'où s'exprime mercredi 21 novembre l'envoyé spécial de France 3, Josselin Debraux. Tout le monde espère une nuit plus calme que la précédente pour deux raisons principales. La première c'est que le dispositif de sécurité a été largement renforcé avec des renforts de policiers et de gendarmes qui sont arrivés en provenance de l'île de Mayotte et de Strasbourg (Bas-Rhin).

Rencontre avec le préfet en vue

L'autre raison, c'est parce que toute la journée, les "gilets jaunes" ont appelé au calme pour éviter tout nouvel incident cette nuit qui pourrait gâcher leur mouvement. Ils veulent rencontrer le préfet pour négocier directement. De nouveaux blocages sont attendus jeudi dans la journée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'une carte Google pointant l\'île de La Réunion, frappée par une tempête tropicale, le 7 février 2017.
Capture d'écran d'une carte Google pointant l'île de La Réunion, frappée par une tempête tropicale, le 7 février 2017. (GOOGLE MAPS)