L'Arc de Triomphe restauré : "C’est un beau signal pour le pays" salue le ministre de la Culture

Cinq mois après les dégradations commises en marge d'une manifestation des "gilets jaunes", l’Arc de Triomphe est remis de ses blessures, et sera prêt pour les cérémonies du 8-Mai. 

Buste Le Génie de la Patrie dit aussi La Marseillaise, avant et après sa restauration 
Buste Le Génie de la Patrie dit aussi La Marseillaise, avant et après sa restauration  (PHILIPPE LAVIELLE /MAXPPP / GILBERT CHEVALIER / RADIO FRANCE)

Mobilier détruit, graffitis tagués sur les murs, dispositifs informatiques hors d'usage et  œuvres d'art endommagées. Le 1er décembre dernier, en marge d’une manifestation des "gilets jaunes", l’Arc de triomphe avait été saccagé. Parmi les oeuvres endommagées figuraient notamment le moulage de la statue Le Génie de la Patrie ainsi qu'une maquette du monument lui-même.  

Aux cotés de la secrétaire d'Etat aux Armées, Geneviève Darrieussecq, le ministre de la Culture est venu constater ce vendredi 3 mai la remise en état des œuvres et la fin des opérations de rénovation. "En quelques mois seulement, les travaux de restauration ont été faits, a salué Franck Riester. Il a fallu quelques mois pour le restaurer; malgré tout, ça a été très rapide."

Aujourd’hui, c’est une forme de renaissance pour l’Arc de Triomphe et pour le 8-Mai tout sera restauréFranck Riester, ministre de la Cultureà franceinfo

L'ensemble des travaux du monument, financés par de l'argent public, a coûté plus d'un million d'euros. Des associations d’anciens combattants ont aussi participé à la rénovation des œuvres d’art endommagées. "C’est un beau signal pour le pays, un beau signal pour tous les anciens combattants et un très beau signal de la mobilisation possible de femmes et d’hommes."

L'Arc de Triomphe accueille environ 1,5 million de visiteurs chaque année. 

L'Arc de Triomphe restauré - Reportage de Gilbert Chevalier
--'--
--'--