Grand débat public : Matignon "prend acte du départ" de Chantal Jouanno et proposera une nouvelle organisation

Chantal Jouanno a annoncé qu'elle se retirait "du pilotage" du débat national voulu par le chef de l'État.

Chantal Jouanno, le 31 août 2017.
Chantal Jouanno, le 31 août 2017. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

"Le gouvernement prend acte de la décision de Chantal Jouanno", a confié Matignon à franceinfo mardi 8 janvier, après l'annonce de la présidente de la Commission nationale du débat public de se "retirer du pilotage de ce débat".

Le gouvernement "proposera à l’issue du séminaire gouvernemental une organisation et un mode de pilotage" du grand débat "qui présenteront des garanties équivalentes en termes d’indépendance et de neutralité" termine Matignon.

Un peu plus tôt dans la soirée, Chantal Jouanno a annoncé sur France 2 qu'elle se retirait "du pilotage" du débat national voulu par Emmanuel Macron. Le salaire de l'ancienne ministre, d'un montant de 14 666 euros brut mensuels, a provoqué une polémique en pleine crise des "gilets jaunes". Chantal Jouanno reste cependant à la tête de la Commission nationale du débat public.