La suppression de la taxe d'habitation pour les plus riches sera "sur la table" lors du "grand débat national", annonce l'Elysée

La présidence se dit "prête à étudier le sujet" si les Français s'opposent à la suppression de la taxe d'habitation pour les 20% des contribuables les plus riches.

L\'Elysée a annoncé, le 8 janvier 2019, que la suppression de la taxe d\'habitation pour les contribuables les plus riches serait étudiée lors du \"grand débat national\".
L'Elysée a annoncé, le 8 janvier 2019, que la suppression de la taxe d'habitation pour les contribuables les plus riches serait étudiée lors du "grand débat national". (MAXPPP)

La suppression de la taxe d'habitation pour les 20% des contribuables les plus riches sera bien "sur la table" lors du "grand débat national", a annoncé l'Elysée à l'AFP, mardi 8 janvier. "Si les Français nous disent qu'ils n'en veulent pas, nous sommes prêts à étudier le sujet, a précisé la présidence. Nous écouterons, nous ne sommes pas fermés au dialogue, il ne s'agit pas de faire un débat où tout est déjà acté." Le "grand débat national", consultation annoncée par Emmanuel Macron en réponse à la crise des "gilets jaunes", doit débuter le 15 janvier.

"La suppression [de la taxe d'habitation] pour 80% des Français est déjà actée. C'était d'ailleurs un engagement de campagne du président. La position du gouvernement est celle d'une suppression à 100%, c'est ce qui est envisagé, a ajouté l'Elysée. Mais nous décidons de mettre cela sur la table pour le 'grand débat national'". Plus tôt dans la journée, le ministre des Finances Bruno Lemaire avait affirmé qu'il fallait aller "au bout de la suppression de la taxe d'habitation", semblant prendre ses distances avec l'hypothèse d'un maintien de cet impôt pour les 20% de ménages les plus riches.