Grand débat national : 70% des Français pensent qu'il ne résoudra pas la crise

Selon un sondage, 63 % des personnes interrogées pensent que le gouvernement ne tiendra pas compte des contributions des Français. 

Une session du grand débat national à Dinan dans les Côtes-d\'Armor, le 21 janvier 2019. 
Une session du grand débat national à Dinan dans les Côtes-d'Armor, le 21 janvier 2019.  (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)

Les Français ne semblent pas convaincus par les efforts déployés par l'exécutif dans le cadre du grand débat national. Sept Français sur dix pensent que le grand débat ne permettra pas de sortir de la crise que traverse le pays, selon un sondage Elabe réalisé auprès de 1 005 personnes et diffusé mercredi 13 mars.

Le scepticisme sur l'efficacité de la consultation gagne à deux jours de la fin de la consultation, avec 63% (+4) des personnes interrogées pour lesquelles Emmanuel Macron et son gouvernement ne tiendront pas compte des contributions des Français. Pour près d'une sur deux toutefois (45%), le débat "permettra d'améliorer la participation des citoyens aux décisions", selon cette enquête pour BFMTV.

L'approbation du mouvement des "gilets jaunes" reste majoritaire 

Pour ce qui est de l'image d'Emmanuel Macron, elle s'est "améliorée" pour seulement 18% des Français interrogés suite au grand débat, elle s'est "dégradée" pour 27% et n'a pas changé pour une majorité d'entre eux (55%).

Par ailleurs, l'approbation de la mobilisation des "gilets jaunes" reste majoritaire avec 61% des Français qui expriment leur soutien ou leur sympathie pour le mouvement, contre 28% qui y sont opposés et 11% indifférents.