Grand débat : les doléances d'un maire de l'Eure

France 3 a suivi le maire d'une petite commune de l'Eure mardi 15 janvier, jour de l'ouverture du grand débat national.

FRANCE 3

Jean Aubourg a reçu l'invitation officielle du président. Ces derniers jours, le maire de Saint-Ouen-du-Tilleul dans l'Eure a reçu les doléances de ses administrés et est convié mardi 15 janvier au lancement du grand débat national. "Je souhaite que ce soit le premier pas vers un dialogue d'un côté avec l'autre", explique l'élu. Dans cette commune de 1 500 habitants, il connaît les préoccupations de chacun. Une habitante interrogée par France 3 espère que le débat portera ses fruits, mais le maire reste septique, car il n'a pas oublié les relations tendues entre les élus locaux et le chef de l'État.

"Je suis surpris du fait qu'il réponde point par point"

Jean Aubourg est dans l'expectative à quelques minutes du lancement du débat. Après 3h30 d'interventions et de débat, le maire semble plutôt satisfait. "Je suis surpris du fait qu'il réponde point par point", raconte Jean Aubourg. Le débat ne fait que commencer et prendra fin à la mi-mars.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Aubourgn maire de Saint-Ouen-du-Tilleul dans l\'Eure
Jean Aubourgn maire de Saint-Ouen-du-Tilleul dans l'Eure (Capture d'écran France 3)