"Gilets jaunes" : un internaute condamné pour avoir menacé de "plastiquer" la maison d'une députée de Vendée

L'homme a été condamné à 10 mois de prison avec sursis.

L\'élue avait porté plainte après la publication d\'un message de menace sur Facebook (illustration).
L'élue avait porté plainte après la publication d'un message de menace sur Facebook (illustration). (LP/ MATTHIEU DE MARTIGNAC / MAXPPP)

Un Alsacien a été condamné vendredi 1er mars à 10 mois de prison avec sursis, 1 000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction de port d'arme par le tribunal de Colmar (Haut-Rhin). En janvier, il avait menacé de "plastiquer" le domicile de la députée MoDem de Vendée Patricia Gallerneau, rapporte France Bleu Loire Océan.

"Si Emmanuel Macron ne démissionne pas, aujourd'hui c'est des briques, demain si ça continue ça pourrait être du plastique comme en Corse", avait commenté cet internaute sur Facebook, alors qu'un mur de parpaing avait été érigé devant le domicile personnel de l'élue. Cet internaute n'avait pas utilisé de pseudonyme sur le réseau social.

Patricia Gallerneau avait porté plainte et deux jours après la publication du message, l'homme était arrêté à Jebsheim, dans le Haut-Rhin. Déjà connu des services de gendarmerie, l'homme, présenté comme un "gilet jaune" par la procureure de la République, avait était placé sous contrôle judiciaire mais laissé libre dans l'attente de son procès.