VIDEO. Saint-Etienne et ses commerçants sous tension, avant l'"acte 5" des "gilets jaunes"

Des renforts ont été prévus dans les villes où des scènes de violence ont éclaté la semaine dernière, comme à Saint-Étienne (Loire), pour cette nouvelle journée de mobilisation, samedi 15 décembre.

France 2

Le maire de Saint-Étienne (Loire) a appelé les habitants à ne pas se réunir, samedi 15 décembre, pour cette nouvelle journée de mobilisation des "gilets jaunes". La semaine dernière, la ville avait été le théâtre de violents affrontements qui avaient causé d'importants dégâts. Dans une des rues commerçantes du centre-ville, samedi matin, rares sont les vitrines mises en évidence. Leurs propriétaires ont préféré se barricader. Le matin même, certains commerçants ont fait appel à des menuisiers pour protéger au mieux leur enseigne.

"On ne sait plus quoi faire"

Le week-end dernier, des casseurs avaient infiltré la manifestation des "gilets jaunes". Des heurts en plein centre-ville ont eu lieu et une quinzaine de magasins ont été vandalisés. Certains commerçants craignent de revivre ce genre de débordement. "On est marqué aussi parce que le chiffre d'affaires est en baisse, que l'on ne le rattrapera pas. On est impuissants, on ne sait plus quoi faire", déplore Marise Chalet, une commerçante de Saint-Étienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vitrine attaquée par des manifestants près des Champs-Elysées à Paris le 1er décembre 2018.
Une vitrine attaquée par des manifestants près des Champs-Elysées à Paris le 1er décembre 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)