"Gilets jaunes" : les régions maintiennent le cap

Les "gilets jaunes" ne lâchent rien. Lundi 3 décembre, des actions se poursuivent en régions sur des lieux stratégiques.

Après 17 jours de mobilisation, des "gilets jaunes", près de Lille dans le Nord, sont toujours aussi déterminés lundi 3 décembre. Ils estiment que les réponses du gouvernement ne sont pas bonnes se se disent plus motivés que jamais. Malgré le mauvais temps, les manifestants ne perdent pas leur entrain et comptent bien se faire entendre. Même constat près de La Rochelle en Charente-Maritime. Mais si ces "gilets jaunes" espéraient tenir jusqu'au week-end du 8 et 9 décembre, ils se sont vus déloger au matin du lundi 3 décembre.

Les "gilets jaunes" attendent des décisions politiques

À Angoulême en Charente, certains applaudissent les concertations politiques engagées à Matignon dans la matinée. Eux aussi ne lâcheront rien avant que des décisions ne soient prises. À la frontière espagnole sur l'autoroute A9, des centaines de camions sont restés bloqués. Jusqu'à 17 kilomètres de bouchon ont été relevés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" au rond-point de Torcé (Ile-et-Vilaine), le 2 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" au rond-point de Torcé (Ile-et-Vilaine), le 2 décembre 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)