"Gilets jaunes" : les idées de l'opposition

Les représentants des partis politiques se sont succédé à Matignon lundi 3 décembre. Une consultation qui leur a permis d'exposer leurs solutions face à la colère des "gilets jaunes".

France 3

Avec une trentaine de rendez-vous lundi 3 décembre, Édouard Philippe a recueilli les doléances et les propositions des responsables de tous les partis politiques. La France insoumise demande la dissolution de l'Assemblée nationale. Marine Le Pen (RN) en appelle à Emmanuel Macron pour sortir de la crise : "Il faut des solutions importantes, audibles et immédiates". "Ce n'est pas possible de rester dans le déni", estime Olivier Faure, le patron du PS, qui réclame le rétablissement de l'ISF.

Des mesures d'ici mercredi

Chez les Républicains, Laurent Wauquiez réclame un référendum pour décider du sort de la taxe carbone. La plupart des chefs de partis préconisent l'annulation ou la suspension de la hausse des taxes sur le carburant prévue le 1er janvier 2019, sauf les écologistes qui voudraient davantage d'équité. Au terme de ces consultations, le Premier ministre devrait annoncer de nouvelles mesures avant les débats au Parlement mercredi et jeudi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Olivier Faure, premier secrétaire du PS, avec Patrick Kanner à Matignon, le 3 décembre 2018.
Olivier Faure, premier secrétaire du PS, avec Patrick Kanner à Matignon, le 3 décembre 2018. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)