"Gilets jaunes" : les commerces devraient perdre 25% de chiffre d’affaires

Depuis le début de cette crise sociale, les commerces souffrent. L’heure est au bilan, à la veille de Noël : une perte de 25% du chiffre d’affaires sur l’année est attendue. Ce qui inquiète les commerçants.

France 2

Un sixième week-end de manifestations et des scènes qui se répètent : des commerces fermés, barricadés, et des rideaux de fer qui se baissent un à un. Les commerçants sont inquiets, résignés, et disent ne pas pouvoir rattraper le temps perdu. "'Les gilets jaunes' cherchent à se faire comprendre une fois de plus. Nous, on travaille donc on est obligés de préserver notre activité", déclare un commerçant, au cœur de Montmartre (Paris).

43 000 demandes de placement en chômage partiel

Pour ces commerçants, la facture commence à être élevée : dans le secteur, le chiffre d’affaires devrait baisser de 25 % en moyenne, selon Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État à l’Économie. Comme dans cette chocolaterie, à Bordeaux (Gironde), où l’on enregistre une baisse de fréquentation. "On a l’habitude à cette heure-ci d’avoir une affluence qui permet à peine d’accéder au fond du magasin, explique la commerçante. Là, vous voyez que c’est très fluide et c’est assez inquiétant. Surtout que c’est la sixième semaine", explique un commerçant. Au ministère de l’Économie, 43 000 demandes de chômage partiel ont été reçues depuis le début du mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des commerces ont été vandalisés par des manifestants lors de la mobilisation des \"gilets jaunes\", samedi 1er décembre à Paris.
Des commerces ont été vandalisés par des manifestants lors de la mobilisation des "gilets jaunes", samedi 1er décembre à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)