"Gilets jaunes" : le point sur les manifestations partout en France

À Paris, 227 interpellations ont eu lieu samedi en marge de la mobilisation des "gilets jaunes".

Manifestation des \"gilets jaunes\" près de la place de la République à Paris le 20 avril 2019.
Manifestation des "gilets jaunes" près de la place de la République à Paris le 20 avril 2019. (JULIEN PASQUALINI / FRANCE-INFO)

Les "gilets jaunes" ont défilé dans plusieurs villes de France ce 20 avril, pour le 23e samedi consécutif, faisant craindre aux autorités un regain de violences à l'image des débordements de la mi-mars. Le ministère de l'Intérieur a recensé 27 900 manifestants, dont 9 000 à Paris.

À Paris, les "gilets jaunes" sont actuellement en marche vers la place de la République, indique France Bleu Paris. Des gaz lacrymogènes ont été lancés, ainsi que des grenades de désencerclement. Les charges des gendarmes mobiles se succèdent. Certains manifestants ont mis le feu à des poubelles, a constaté le journaliste de franceinfo sur place. Des véhicules et des vélos ont également été incendiés, boulevard Jules Ferry, près de République, et des voitures renversées ou cassées. L'agence de la Banque populaire située près du boulevard Magenta a été saccagée et ses vitrines totalement brisées. Le nombre d'interpellations était de 227 à 19 heures.

À Nantes, près de 250 "gilets jaunes" manifestent, rapporte France Bleu Loire Océan. Ils ont repris leur chemin, après s'être arrêtés devant la préfecture où ils ont fait face aux gendarmes mobiles. Les forces de l'ordre empêchent les accès au centre-ville, interdit à la manifestation. Ils sont moins nombreux que la semaine dernière. "C'est les vacances et en plus le week-end de Pâques", justifie un manifestant.

À Lyon, entre 150 et 200 personnes manifestent dans le Vieux Lyon, selon France 3 Rhône-Alpes.

À Bordeaux, les "gilets jaunes" se dirigent vers la place de la Victoire en empruntant le cours Aristide Briand, indique France Bleu Gironde. L'accès à l'hypercentre a été bloqué par les nombreux barrages des forces de l'ordre.

À Caen, rassemblement de "gilets jaunes" hors de la zone interdite par la préfecture du Calvados, a constaté France Bleu Normandie. Certains donnent un concert devant le conservatoire.

À Toulouse, des motards se sont joints au cortège des "gilets jaunes" qui se sont réunis au niveau de la station de métro Jean Jaurès, indique France Bleu Occitanie. Des premiers tirs de gaz lacrymogène ont eu lieu. Le cortège tente de se restructurer pour repartir.

À Clermont-Ferrand, les "gilets jaunes" se mobilisent à nouveau au rond-point du Brezet, rapporte France Bleu Pays d'Auvergne. "Ils ont détruit notre cabane mais pas notre moral", expliquent-ils. La police leur demande de libérer la circulation.

À Pau, près de 200 "gilets jaunes" marchent calmement, a constaté France Bleu Béarn.