"Gilets jaunes" : "Le gouvernement aurait tort de penser qu'il est sorti d'affaire"

"Le mouvement des 'gilets jaunes' n'est pas un mouvement comme les autres", estime le député La France insoumise Éric Coquerel.

Eric Coquerel, invité de franceinfo, le 4 août 2017.
Eric Coquerel, invité de franceinfo, le 4 août 2017. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

"Le gouvernement aurait tort de penser qu'il est sorti d'affaire s'il ne va pas plus loin", a réagi sur franceinfo le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, Eric Coquerel, à propos de la mobilisation des "gilets jaunes" en baisse, samedi 15 décembre. "Le mouvement des 'gilets jaunes' n'est pas un mouvement comme les autres", estime l'élu.

>> "Acte 5 de la mobilisation des gilets jaunes" : le point sur la mobilisation samedi, région par région

Les "gilets jaunes" étaient 66 000 en France samedi contre 125 000 samedi dernier, selon les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur. Mais ce n'est pas la quantité qui compte pour le député de La France insoumise : "Nous pensons que le mouvement est extrêmement positif, ça a été une chance pour le pays parce qu'il fallait arrêter le projet mortifère d'Emmanuel Macron. Ce sont eux qui ont ouvert une brèche, dans laquelle d'autres se sont engouffrés, je pense par exemple aux lycéens."