"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron change de méthode

Emmanuel Macron s'est exprimé dimanche 25 novembre sur le conflit des "gilets jaunes". Il veut lancer une grande concertation.

France 3

Après le temps de la fermeté, vient celui de la concertation. Emmanuel Macron veut l'ouvrir sur une période de trois mois aux syndicats, aux associations de défense de l'environnement et aux citoyens, mais a priori pas aux "gilets jaunes". Le but est de décrisper la situation surtout sur le plan de la fiscalité écologique par l'écoute, le dialogue, les remontées de terrain et des solutions apportées par des représentants de la société civile.

La concertation s'organise

Le chef de l'État veut aussi créer un Haut conseil pour le climat composé d'experts et placé sous l'autorité du Premier ministre. On est loin de la position d'Édouard Philippe, qui a refusé la main tendue du leader de la CFDT Laurent Berger. Emmanuel Macron veut répondre aux "classes laborieuses", terme qui a fait réagir le Rassemblement national, les Républicains et La France insoumise, ainsi que Ségolène Royal sur France 3. Les "gilets jaunes", eux, sont en train de désigner des porte-paroles pour pouvoir peser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron sur le perron de l\'Elysée, à Paris, le 10 novembre 2018.
Emmanuel Macron sur le perron de l'Elysée, à Paris, le 10 novembre 2018. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)