"Gilets jaunes" : à quoi va ressembler la mobilisation du samedi 19 janvier ?

Les "gilets jaunes" appellent à une dixième journée de mobilisation. 

Des manifestants dans les rues de Paris, le 12 janvier 2019, lors du neuvième samedi de mobilisation. 
Des manifestants dans les rues de Paris, le 12 janvier 2019, lors du neuvième samedi de mobilisation.  (DANIEL THIERRY / AFP)

Les "gilets jaunes" ne décolèrent pas, malgré le lancement du grand débat national. Nombreux sont ceux qui appellent à se rassembler, le 19 janvier à Paris, pour un dixième samedi de manifestation. La semaine dernière, la mobilisation avait connu un important regain avec au moins 92 000 manifestants dans les rues, partout en France. Y aura-t-il autant de monde ce samedi ? Les manifestations auront-elles lieu uniquement dans la capitale ? Comment les autorités se préparent-elles ? Franceinfo vous dit à quoi il faut s'attendre.

Un rassemblement aux Invalides

Sur la page Facebook "La France en colère !!!", Eric Drouet, l'une des figures du mouvement, a appelé à un rassemblement sur l'esplanade des Invalides, à Paris, dès 11 heures. Si le parcours de la manifestation n'est pas indiqué, le cortège devrait se déplacer vers le 13e arrondissement car l'organisateur parle d'un "point de rassemblement pour les retardataires" sur la place d'Italie. "Nous passerons place Coluche, ce sera l'occasion pour nous de lui rendre hommage", indique-t-il. 

Eric Drouet invite les manifestants à prévoir "une fleur ou une bougie en hommage à nos morts et victimes 'gilets jaunes' et leur famille" et à "imprimer des photos". Vendredi matin, plus de 2 300 personnes indiquent qu'elles participeront à l'événement, intitulé "Le million à Paris !!!", et 13 000 autres se disent intéressées

D'autres manifestations prévues à Paris

De nombreux autres groupes Facebook appellent à se rassembler à Paris. L'un d'eux – intitulé "Acte 10 : les 'gilets jaunes' triompheront" – propose un rendez-vous place de la Bastille, dès 9 heures. Vendredi matin, quelque 27 000 personnes se montraient intéressées.

D'autres évènements, fédérant quelques centaines ou quelques milliers d'internautes sur le réseau social, invitent à se rassembler à Paris, sur le boulevard périphérique ou sans donner de lieux précis.

Interrogée par franceinfo, la préfecture de police a confirmé que plusieurs rassemblements avaient été déclarés dans la capitale, sans préciser lesquels, et indique qu'elle communiquera à ce sujet vendredi en fin de journée.

Des rassemblements prévus en région

Une multitude de groupes Facebook appellent à manifester dans des grandes villes françaises. C'est le cas à Lille, à Marseille, à Rennes et  Angers... Un gros rassemblement est prévu à Toulouse, où 4 300 personnes se disaient "intéressées" vendredi matin. "Pour cet acte 10, c'est l'opération 'surnombre'. Le principe ? Venez tous avec au moins 2 amis qui ne sont encore jamais venus", écrivent les organisateurs.

Maxime Nicolle, l'une des figure du mouvement, se rendra dans la "ville rose". "Il est important d'aller un peu partout en France pour rencontrer les gens", explique le Breton à franceinfo. Selon lui, "il y aura des gens partout en France, de toute façon. La mobilisation ne fait que grandir et il faut faire en sorte qu'elle soit le moins violente possible".