VIDEO. "Gilets jaunes" : à la rencontre des "street-medics"

Vêtus de blanc, ils s'invitent à toutes les manifestations des "gilets jaunes" pour soigner bénévolement les blessés. Reportage sur les "street-medics".

Voir la vidéo
France 2

Vêtus de blanc pour être repérés de loin, avec souvent des drapeaux marqués d'une croix, voici ceux qui s'appellent les "street-medics", ou secouristes de rue. Il s'agit de bénévoles venus porter secours aux blessés dans les cortèges des "gilets jaunes". L'équipe de bénévoles suivie par France 2, samedi 9 février, est venue de toute la région parisienne. Agents de sécurité, conducteurs d'engins ou aides-soignants, ils ont tous, disent-ils, des notions de secourisme, et la plupart a d'abord porté un "gilet jaune".

Aucune distinction des blessés

Pour eux, chaque manifestation commence de la même manière : distribution de talkies-walkies et inventaire du matériel de chacun. 250 euros d'investissements personnels, explique l'un d'eux. Mais très vite, une première difficulté : les forces de l'ordre refusent de les laisser passer avec leurs masques à gaz. Il leur faudra parlementer de longues minutes. Au cœur des tirs de projectiles et de gaz lacrymogènes, ils sont là pour aider tous ceux qui en ont besoin, et parfois même faire un peu plus. Devant un chantier, des casseurs viennent d'allumer un feu, les "street-medics" interviennent aussitôt pour l'éteindre. "Gilets jaunes", simples passants ou forces de l'ordre, ces secouristes bénévoles l'affirment, ils soignent tous les blessés sans aucune distinction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des street-médics s\'occupent d\'un manifestant blessé, le 2 février 2019 à Toulouse (Haute-Garonne).
Des street-médics s'occupent d'un manifestant blessé, le 2 février 2019 à Toulouse (Haute-Garonne). (PASCAL PAVANI / AFP)