Gilets jaunes : 18e samedi de mobilisation

Alors que le grand débat national est officiellement terminé, les gilets jaunes sont de nouveau dans la rue ce samedi 16 mars. Des violences ont éclaté dès le début de la manifestation.

FRANCE 3

Des faces à faces tendus dès la fin de matinée au pied de l'Arc de Triomphe à Paris, entre black blocs et forces de l'ordre. La présence de ces individus inquiète les forces de l’ordre depuis plusieurs jours. Des individus qui n'hésitent pas à s'en prendre aux gendarmes mobiles. Une violence justifiée par certains gilets jaunes : "Il n'y a que ça qui fonctionne", pense l'un d'eux.

Les violences dénoncées

Le mot d'ordre de ce 18e samedi de mobilisation : la France entière à Paris pour marquer la fin de la consultation des Français. "Je sais très bien à quoi ça sert son grand débat : c'est pour essayer de nous faire taire. Mais ça, ça ne marchera pas", dit un manifestant. Le ministre de l'Intérieur a dénoncé samedi matin les violences : il dénonce des professionnels de la casse et du désordre et appelle les forces de l'ordre à répondre avec la plus grande fermeté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" manifestent à Paris, le 16 mars 2019.
Des "gilets jaunes" manifestent à Paris, le 16 mars 2019. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)