Chantal Jouanno : un salaire qui suscite la polémique

Chantal Jouanno, présidente de la commission nationale du débat public perçoit un salaire annuel de plus de 100 000 euros. Une confortable rémunération, qui crée la polémique.

FRANCE 3

Elle a été nommée présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), censé répondre aux "gilets jaunes", mais déjà sa rémunération fait grincer des dents. Elle touchera pour son poste plus de 14 000 € bruts par mois, soit 176 518 € bruts par an. C'est à peine 5 000 € de moins que la rémunération du président de la République ou du Premier ministre.

Pas un cas unique

Chantal Jouanno n'est pas la seule présidente de commission à être confortablement payée, celui de la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) perçoit, par exemple, 160 891 € par an. Ces rémunérations sont fixées sur la base de la grille des salaires des hauts fonctionnaires. Chantal Jouanno assure comprendre que sa rémunération puisse choquer, mais précise que ce n'est pas elle qui a réclamé ce montant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Chantal Jouanno lors d\'un meeting à Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine, le 9 décembre 2015.
Chantal Jouanno lors d'un meeting à Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine, le 9 décembre 2015. (MIGUEL MEDINA / AFP)