"C’est aussi grâce à eux si ma boulangerie fonctionne" : un artisan récompense son personnel par une prime de Noël

Les affaires tournent bien pour un boulanger de Saint-Berthevin, près de Laval, qui compte en faire profiter ses salariés, rapporte mercredi France Bleu Mayenne.

Le patron de cette boulangerie de Saint-Berthevin (Mayenne) accorde une prime exceptionnelle à ses salariés. 
Le patron de cette boulangerie de Saint-Berthevin (Mayenne) accorde une prime exceptionnelle à ses salariés.  (GERMAIN TREILLE / RADIO FRANCE)

En Mayenne, les salariés et apprentis d'une boulangerie-pâtisserie ont reçu un joli cadeau de Noël. Le patron du magasin leur annonce une prime exceptionnelle de fin d'année, selon les informations de France Bleu Mayenne, mercredi 26 décembre. 

Un merci aux salariés

Les grandes sociétés ne sont pas les seules à avoir entendu l'appel du chef de l'État, au plus fort de la crise des "gilets jaunes", réclamant du pouvoir d'achat. Des artisans, qui ont pourtant une surface financière moins importante, passent aussi l'acte. Ainsi, Joris Labbé, à la tête d'une boulangerie-pâtisserie à Saint-Berthevin près de Laval, offre à ses employés et apprentis un bonus d'au moins 300 euros pour la fin décembre. Un geste "pour les remercier tout simplement du travail qu’ils font toute l’année avec moi", explique le boulanger. "C’est aussi grâce à eux si ma boulangerie fonctionne", ajoute le patron reconnaissant.

J’ai eu une très belle progression de chiffre d’affaires cette année. C’est pour ça que je me permettre de donner cette prime supplémentaire.Jorris Labbé, boulanger à France Bleu Mayenne

Antoine, apprenti boulanger, apprécie. "Ça nous motive. Notre travail est récompensé. En plus, en période de Noël, c’est le rush. Il nous récompense avec une prime, c’est plutôt cool", dit-il. 

En Mayenne, ces derniers jours, deux fleurons de l'économie locale ont décidé d'accorder une prime exceptionnelle à leurs salariés : l'imprimeur Jouve et le groupe Lactalis.

Prime de Noël : en Mayenne, un artisan récompense son personnel - un reportage de Germain Treille
--'--
--'--