1er-Mai : vers un rapprochement entre "gilets jaunes" et syndicats ?

La question de la convergence des luttes suscite un débat passionné au sein des structures syndicales. Certains sont prêts à franchir le pas. Pour d'autres, cette fraternisation est moins évidente.

Des petits gilets jaunes collés sur une banderole du syndicat Sud Solidaire comme un symbole de l'amorce d'une convergence des luttes. Alexandre Chantry, l'un des meneurs du mouvement dans la région des Hauts-de-France, attend beaucoup de ce 1er-Mai. "Le vrai enjeu, c'est de réussir cette convergence pour relancer un vrai mouvement populaire d'opposition à Emmanuel Macron", explique-t-il.

La CFDT mesurée

Pourtant, tous les syndicats n'appellent pas à rejoindre le mouvement des "gilets jaunes". La CFDT reste mesurée, mais pour d'autres, cela mérite réflexion. Il faut se rappeler que "pour obtenir quelque chose, il faut de la lutte. Et c'est la lutte, en ce moment, des 'gilets jaunes' qui pourra permettre de changer ce cap-là", analyse Julien Juif, secrétaire départemental du syndicat Sud dans le Doubs. Y aura-t-il convergence des luttes ? Ce 1er-Mai aura en tout cas valeur de test.

Le JT
Les autres sujets du JT
La question de la convergence des luttes suscite un débat passionné au sein des structures syndicales. Certains sont prêts à franchir le pas. Pour d\'autres, cette fraternisation est moins évidente.
La question de la convergence des luttes suscite un débat passionné au sein des structures syndicales. Certains sont prêts à franchir le pas. Pour d'autres, cette fraternisation est moins évidente. (FRANCE 2)