Tourisme : attention aux faux chauffeurs de tuk-tuk qui gonflent la note

Publié
Tourisme : attention aux faux chauffeurs de tuk-tuk qui gonflent la note
Article rédigé par
C.Rigeade, A.Fuzellier, S.Guillemot C.Terroille, N.Lachaud - France 2
France Télévisions

Depuis plusieurs semaines, le tourisme a retrouvé des couleurs à Paris. Mais les touristes sont des cibles en or pour certains chauffeurs de tuk-tuk qui attribuent les prix à la tête du client. Certains peuvent payer jusqu’à 160 euros de l’heure.

Vous les avez déjà sûrement croisés dans Paris. Les tuk-tuk, des tricycles motorisés, ont parfois des pratiques frauduleuses. En caméra cachée, une équipe de France Télévisions a embarqué dans l’un de ces véhicules. Le chauffeur leur demande 25 euros pour 10 minutes de trajet. Pourtant, ces véhicules circulent illégalement, sans plaque d’immatriculation et ceinture de sécurité.

Les professionnels dénoncent une concurrence déloyale

À la fin de la course, le chauffeur demande finalement 50 euros, soit 25 euros par personne. Une arnaque qui s’appelle la multiplication magique. N’ayant aucune idée des prix pratiqués, certains restent méfiants. "On est sceptique d’en prendre un parce qu’on a entendu qu’il y a beaucoup de faux tuk-tuk, donc on les évite", confie une touriste. Les tuk-tuk circulent sans permis, empruntant même les pistes cyclables. Un professionnel dénonce une concurrence déloyale et une mauvaise image de la profession qui pâtit des arnaques. Pour mettre fin aux abus, les policiers patrouillent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.