Rochefort : une visite suspendue du pont transbordeur des "Demoiselles"

La série du dimanche consacrée aux chemins de traverse s'intéresse au pont transbordeur de Rochefort (Charente-Maritime). L'ouvrage a été rendu célèbre grâce au film de Jacques Demy, "Les Demoiselles de Rochefort".

FRANCE 2

Le pont transbordeur de Rochefort (Charente-Maritime) est le dernier qui subsiste en France. Il a rouvert à l'été 2020 après trois ans de travaux. L'embarquement se fait tous les quarts d'heure. La nacelle est reliée à un tablier à plus de 50 mètres de hauteur. La stabilité est garantie grâce aux câbles croisés. "La machinerie, côté Rochefort, a un treuil avec un câble qui va tirer sur le chariot, qui fait avancer la nacelle et vous permet de traverser la Charente", explique Mallory Mathurin, médiatrice culturelle.

Un pont inauguré en 1900

Cette nacelle suspendue offre aux passagers un voyage original. "J'ai l'impression d'être à une autre époque. C'est un autre temps", s'amuse une touriste. Le pont transbordeur a été inauguré en 1900 pour remplacer un bac à vapeur. La nacelle permet de ne pas dépendre des marées, car la Charente se jette dans l'océan à quelques kilomètres du pont. À l'époque, il s'agissait du seul moyen de traverser, que ce soit en charrette ou en voiture. En 1966, le pont sert de décor au célébre film de Jacques Demy, Les Demoiselles de Rochefort

Le JT
Les autres sujets du JT
La série du dimanche consacrée aux chemins de traverse s\'intéresse au pont transbordeur de Rochefort (Charente-Maritime). L\'ouvrage a été rendu célèbre grâce au film de Jacques Demy, \"Les Demoiselles de Rochefort\".
La série du dimanche consacrée aux chemins de traverse s'intéresse au pont transbordeur de Rochefort (Charente-Maritime). L'ouvrage a été rendu célèbre grâce au film de Jacques Demy, "Les Demoiselles de Rochefort". (FRANCE 2)