La presqu’île de Lézardrieux, une réserve naturelle exceptionnelle

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
La presqu’île de Lézardrieux, une réserve naturelle exceptionnelle
Article rédigé par
S.Aramon, L.Houeix, S.Auvray. F.Fontaine, G.Le Berre - France 3
France Télévisions

La presqu’île de Lézardrieux, un site sauvage, peu connu sur le littoral breton. 

C’est une presqu’île sauvage, surnommée "petite Camargue". Un site isolé dans les Côtes-d’Armor, c’est la presqu’île de Lézardrieux et son célèbre sillon de Talbert. Cette flèche minérale est faite de sable et de galets, une curiosité unique en Europe qui attire les promeneurs. 100 000 visiteurs arpentent chaque année ce cordon de 3 kilomètres. 

Une réserve naturelle en évolution 

Le site classé réserve naturelle est en perpétuel évolution. Julien Houron, garde du littoral, veille sur ce lieu : "Le sillon est multimillénaire (…) on voit bien les transformations qu’il opère sous l’effet des tempêtes rencontrées ces dernières années". Au large, des algues par centaines. À la pointe de la presqu’île, s'est installé il y a presque 40 ans, le CEVA, centre d’études et de valorisation des algues, une fierté locale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.