Covid-19 : "C'est un bel été pour le tourisme hexagonal", selon le directeur général de Protourisme

Il y a eu un "chiffre record" de "37 millions de partants".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une sauveteuse surveille une plage de Trouville-sur-Mer, le 12 août 2021 (illustration). (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

"Malgré une mauvaise météorologie, un variant Delta présent et un pass sanitaire qui fait débat, c'est un bel été pour le tourisme hexagonal, avec une augmentation très importante de la fréquentation" affirme Didier Arino, directeur général de Protourisme sur franceinfo vendredi 13 août. Il indique une croissance du chiffre d'affaires de 8 % pour les acteurs du tourisme.

Ceux qui n'ont pas pu partir cet hiver ou au printemps ont profité de l'été, explique Didier Arino qui évoque un "chiffre record" avec "37 millions de partants", c'est-à-dire 4 millions de plus qu'une année sans Covid-19"Il y a un report vers la France de ceux qui envisageaient de partir à l'étranger", ajoute-t-il, en notant un "retour des clientèles traditionnelles européennes".

Baisse de fréquentation de 60 % sur Paris

Seul point noir pour Didier Arino : le tourisme urbain "qui dépend des clientèles lointaines et extra-européennes. Cela touche essentiellement Paris et quelques grands spots touristiques". "Une clientèle lointaine en moyenne dépense quatre fois plus qu'une clientèle traditionnelle européenne", explique-t-il, alors que Paris enregistre une baisse de fréquentation de 60 %. "Au-delà du segment de l'ultra-luxe, les opérateurs du tourisme s'en sortent très bien", remarque le directeur général de Protourisme.

Pour lui, le pass sanitaire a pu être positif : "Sur les restaurants et sur les hébergements, l'impact est quasi-nul. Il a même rassuré un certain nombre de clientèles européennes". Les acteurs du tourisme restent extrêmement vigilants et Didier Arino estime que "le défi ne va pas être de remplir en juillet août", mais de continuer à attirer après l'été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tourisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.