Saint-Valentin : l'horlogerie de luxe ne connaît pas la crise

À l'occasion de la Saint-Valentin samedi 14 février, les amoureux achèteront peut-être une montre. Il y en a à tous les prix, certaines montres de prestige peuvent même coûter jusqu'au million d'euros.

La place Vendôme, cœur du luxe à Paris, bat aussi pour la Saint-Valentin. L'horlogerie de très haut de gamme est une valeur refuge. "Il y a des connaisseurs, des amateurs, mais il y a aussi le grand public, qui s'intéresse de plus en plus aux montres, qui sont séduits par les belles marques", explique au micro de France 3 le joaillier-horloger Pierre Dubail.

Des tarifs vertigineux

Si une montre de prestige doit posséder un mécanisme suisse, plusieurs créateurs français nouveaux venus se sont imposés depuis les années 2000, avec par exemple des mécanismes à cœur ouvert, au tarif vertigineux, jusqu'au million d'euros.
À l'âge de la retraite, Laurent Ferrier réalise ainsi son rêve : créer à Genève une montre, une ultra-classique. "Mon idée première quand on a lancé la marque était de se dire que j'aimerais que dans cent ans, un horloger qui démonte une de nos pièces puisse dire, 'cette pièce était vraiment bien faite'", déclare l'horloger.

Le JT
Les autres sujets du JT