Nantes : une bibliothèque de vêtements pour éviter le gaspillage textile

Une association nantaise propose d'emprunter des vêtements sur le même principe qu'une bibliothèque. 

FRANCE 2

Acheter des habits de seconde main devient une habitude pour de plus en plus de Français. 30% d'entre eux s'habillent aujourd'hui avec des vêtements d'occasion. Et ce nouveau mode de consommation donne des idées à des associations. À Nantes (Loire-Atlantique), on peut désormais renouveler sa garde-robe à la bibliothèque de vêtements. Chaque deuxième vendredi du mois, les bénévoles de Nomades 44 s'affairent pour préparer cette vente bien particulière.

Un échange de vêtements sans argent

Une fois la bibliothèque itinérante installée dans un bar associatif, il est temps d'ouvrir. Chaque personne peut apporter jusqu'à 15 vêtements, en échange de points, crédités sur une carte qui permet ensuite de choisir de nouvelles pièces, sans utiliser d'argent. "Je trouve ça vraiment très intéressant, sachant qu'aujourd'hui on sait que l'usine de la mode est une des choses les plus polluantes", résume Louise Maspero-Carel, cliente de la bibliothèque de vêtements. Les personnes dans le besoin peuvent aussi venir se servir gratuitement.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Anses a demandé d\'interdire plus de mille substances allergisantes dans les vêtements, le 29 avril 2019.
L'Anses a demandé d'interdire plus de mille substances allergisantes dans les vêtements, le 29 avril 2019. (FREDERIC CIROU / ALTOPRESS / AFP)