A Tours, le franc fait son retour

Si vous avez encore des francs planqués dans un bas de laine ou oubliés dans un fond de tiroir (et que vous habitez près de Tours), c'est le moment de faire vos courses! 

Les francs ne seront plus échangeables à partir du 17 février 2012.
Les francs ne seront plus échangeables à partir du 17 février 2012. (CHRISTIAN ZACHARIASEN / AFP)

"Après le 17 février 2012, plus aucun billet en francs ne sera échangeable", prévient la Banque de France. Et alors que, selon Le Figaro, 3,9 milliards de francs (soit 602 millions d'euros) seraient encore en circulation, une centaine de petits et moyens commerçants de Tours (Indre-et-Loire) ont décidé de les accepter. 

Depuis jeudi 1er décembre au matin et jusqu'au 15 janvier 2012, les clients de ces boutiques ont la possibilité de payer leurs achats avec des francs. La monnaie leur est, bien sûr, rendue en euros.

Selon la Banque de France, les billets de 20 francs à l'effigie de Debussy valent près de 3 euros, les "Saint-Exupéry" de 50 francs s'échangent contre un peu plus de 7,50 euros, les "Cézanne" de 100 francs autour de 15 euros, les "Gustave Eiffel" de 200 francs 30,49 euros et les "Pierre et Marie Curie" de 500 francs 76,22 euros.

Faire revenir les consommateurs en centre-ville

Cité par Le Figaro, Jean-Jacques Hébras, président de l'Union commerciale et artisanale de Tours, à l'origine de l'opération, souhaite que l'évènement fasse revenir les Tourangeaux "qui ont déserté le cœur de ville ces derniers temps". 

Dans les rues de la ville, les passants trouvent le principe "rigolo" et original. Mais selon un reportage de RTL, tous les commerçants ne sont pas enthousiastes. Un bijoutier pense notamment que les particuliers penseront à échanger leur derniers francs, mais qu'ils "ne seront pas poussés à la consommation pour autant"