Vers la fin des cabines téléphoniques ?

À l'ère du téléphone portable, l'extinction des cabines téléphoniques a d'ores et déjà commencé.

FRANCE 3

Est-ce la fin des cabines téléphoniques ? Le Sénat vient d'adopter un texte autorisant Orange à cesser d'entretenir ses cabines.
Depuis quelques années, leur nombre ne cesse de diminuer. Elles ne sont plus que 40 000 sur le territoire français. S'il en reste encore 4 000 en Midi-Pyrénées, seules 19 d'entre elles se trouvent à Toulouse. Sur la voie publique, elles n'existeront plus d'ici la fin de l'année : "C'était un moyen de communiquer avec sa famille, avec ses amis, de se donner rendez-vous", se souvient un homme, au micro de France 3. "À l'heure actuelle, on fait ça avec le portable, c'est très commode", admet-il tout de même.

"Je n'ai pas encore de solution"

Pierre, lui, est encore un habitué de ces cabines téléphoniques. Leur disparition l'inquiète : "ça va être compliqué, je n'ai pas encore de solution. Je n'ai ni envie, ni vraiment besoin d'avoir un portable", explique-t-il.
Et pourtant, il va bien falloir s'habituer. Les cabines téléphoniques feront bientôt partie du passé. Les dernières seront recyclées ou rejoindront les salles de musée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cabine téléphonique embrumée à La Batisse, près de Castéra-Verduzan (Gers), le 17 janvier 2013.
Une cabine téléphonique embrumée à La Batisse, près de Castéra-Verduzan (Gers), le 17 janvier 2013. (PASCAL PAVANI / AFP)