VIDEO. Pour Montebourg, le dossier de la vente de SFR n’est pas encore bouclé

Arnaud Montebourg, sur France  2 demande le respect des engagements à Numericable et fustige le milliardaire Patrick Drahi, son président 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Vivendi a infligé, vendredi 14 mars, un revers à Arnaud Montebourg, en pointe sur le dossier de la vente de SFR, en tranchant en faveur de Numericable, au détriment de Bouygues. Le ministre du Redressement productif défend le projet concurrent, une fusion de Bouygues Telecom avec SFR. Arnaud Montebourg est revenu à la charge sur France 2, estimant que la solution Numericable poserait un problème : "Il faudra mettre de la fibre partout en France pour que les citoyens français puissent accéder à internet", un engagement qui avait été pris par SFR dit le ministre.

Arnaud Montebourg demande aussi le respect des engagements : "Pas d'emplois perdus, pas de plan de licenciement, pas de plan de départ volontaire, pas de plan social, ça c'est l’engagement", a-t-il martelé. Le ministre n'a pas admis sa défaite, fustigeant le milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, président d'Altice-Numericable : "Il va falloir qu'il fasse preuve de patriotisme fiscal", a affirmé le ministre. Voici des extraits de son interview

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg à Matignon, le 14 mars 2014
Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg à Matignon, le 14 mars 2014 (PATRICK KOVARIK / AFP)